Historique
Superficie : 15,71 km2
Nombre d'habitants : 645 habitants (2014)

C’est toi, Hannonville, mon gracieux village
Berceau délicieux qui ravis mon jeune âge.
Sis au soleil levant, au pied des verts coteaux
Avec tes champs, tes prés, tes vignes, tes ruisseaux.

Extrait du poème de Nicolas Humbert (écrit avant 1914)

Un point d’histoire particulier - Une légende - Une anecdote

Hannonville se trouve au pied des Côtes de Meuse, à proximité d’un cimetière mérovingien (VII – VIII e S.), plus ancien témoignage d’un habitat sur le village, et à la source du Longeau. Le village est traversé par deux cours d’eau, le Longeau et le Moutru. Ce dernier longeait la rue principale, il a été recouvert de dalles en 1926, lors des travaux de la reconstruction.

La localité est citée pour la première fois au Xe S sous le nom de Hunonis Villa.
Sous Louis XV, une lourde bâtisse à deux étages et deux ailes fut édifiée : « le château ». La tradition prétend que la Reine Marie-Antoinette et les grandes dames, ses suivantes, y seraient venues s’y promener. Aujourd’hui il subsiste de ce château incendié en 1902 et quasiment détruit pendant la Guerre, un bâtiment de dépendances.
Le village a vécu sous occupation allemande dès août 1914 et n’est libéré par les Américains qu’en septembre 1918. Le village a subi d’importants dégâts suite aux bombardements (site des Eparges à 5 km) et plus encore du fait du cantonnement des troupes.

La veille de la fête patronale, il était de tradition que le boucher promène dans tout le village le joli bœuf enrubanné et couronné de fleurs qu’il devait abattre pour la fête. Cette coutume a pris fin avec la guerre 1914.

Le plan cadastral de Hannonville date de 1819, sous Louis XVIII. A cette époque, on y trouvait une huilerie, deux tuileries, un moulin, un lavoir, les écoles accolées au presbytère. Une scierie était exploitée jusqu’au début du Xxe S. La vigne, autrefois florissante, disparut avec le phylloxéra dans les années 1900 ; pratiquement anéantie lors de la Grande Guerre, elle est à nouveau exploitée.

Industrie d’autrefois : un moulin, fabriques de chaussures et de chaises, conserverie et confiturerie

La vie actuelle du village : économique, culturelle …

Aujourd’hui, Hannonville sous les Côtes fait partie des quelques bourgs commerçants des Côtes et profite de l’attractivité exercée par le plan d’eau aux étangs du Longeau.
C’est aussi un écomusée : la maison des Arts et Traditions rurales  qui s’est installée dans une maison de vigneron, typique des Côtes de Meuse, pour faire découvrir la vie quotidienne d’autrefois à travers l’agencement d’origine de la maison et une exposition de gravures et d’outils.

Origine

  • Du latin villa : domaine et de l’anthroponyme germanique Huno
  • Patois : Hanuvelle

Démographie

  • 1803 : 973 habitants
  • 1851 : 1 278 habitants
  • 1901 : 883 habitants
  • 1999 : 541 habitants
  • 2007 : 631 habitants

Patron 

  • Saint Martin : 11 novembre